Le traitement d’image : une technologie puissante

Filtres Schneider-Kreuznach

Filtres optiques de Schneider-Kreuznach

Les filtres Schneider-Kreuznach pour le traitement industriel de l'image sont conçus pour une large gamme d'applications dans les domaines de la recherche, du développement et de la production.

Ils présentent une qualité optique exceptionnelle, des paramètres techniques détaillés et ont fait l'objet d'un contrôle qualité très rigoureux.


Variantes

Filtres de couleur

Les filtres de couleur dans une grande variété de nuances sont utilisés lorsque certaines plages de longueur d'onde de la lumière visible doivent être bloquées. Ces filtres absorbent les longueurs d'onde à bloquer et fonctionnent donc indépendamment de l'angle d'incidence.

Les filtres bleus et verts sont des filtres passe-bande qui transmettent les longueurs d'onde correspondant à l'œil humain.

Les filtres rouges, orange et jaunes sont des filtres passe-haut qui transmettent la lumière avec une longueur d'onde supérieure à leur longueur d'onde de coupure caractéristique. Ces filtres utilisent un verre absorbant robuste, économique et insensible à l'angle d'incidence.

Dans le traitement d'image industriel, ces filtres sont généralement placés devant l'objectif d'une caméra CCD ou CMOS monochrome pour augmenter le contraste de l'image. Le choix du bon filtre dépend de la couleur de l'objet et du type et/ou de la couleur de l'éclairage.

Étant donné que les filtres de couleur affectent la composition de la lumière transmise, ils ne sont généralement pas adaptés à une utilisation avec des caméras couleur.

Filtres ND (à densité neutre)

Les filtres ND réduisent uniformément la transmission lumineuse sur tout le spectre visible. Ils réduisent la luminosité d'une image sans modifier la profondeur de champ (DoF).

Ils atténuent la lumière en absorbant une partie de l'énergie de la longueur d'onde visible sans affecter l'équilibre des couleurs.

Les filtres ND sont utilisés pour contrôler l'intensité de la lumière traversant un système optique afin d'éviter la surexposition, le blooming et les dommages des capteurs de mesure sensibles à la lumière.

Filtres polarisants

La lumière naturelle et la plupart des sources lumineuses émettent une lumière non polarisée. Les filtres de polarisation sont une excellente solution pour les applications sensibles aux réflexions perturbatrices. Ils sont également utilisés dans divers appareils optiques. La lumière non polarisée traversant un filtre de polarisation linéaire est polarisée dans l'orientation de l'axe de polarisation du filtre. Un filtre à polarisation circulaire combine un filtre à polarisation linéaire et une plaque λ/4. Les polariseurs circulaires sont recommandés lorsque le miroir optique se trouve dans le trajet du faisceau, entre le filtre et le capteur. Les filtres de polarisation de Schneider-Kreuznach sont conçus pour les exigences industrielles. Ils sont constitués de polymères polarisants dichroïques laminés fixés entre deux lames de verre de protection. Les filtres polarisants étant sensibles à l'humidité, nous vous recommandons d’utiliser nos filtres non montés en version étanche sur les côtés. Les filtres polarisants linéaires et circulaires existent en verre ou sous forme de film. Les modèles en verre existent avec un filetage classique de M25,5 à M67, ou sans filetage, de différentes tailles (entre 10 de 74,0 mm de diamètre).

Filtres passe-haut

Comme leur nom l'indique, ces filtres transmettent la plus grande plage de longueurs d'onde de la lumière. Les filtres passe-haut de Schneider-Kreuznach sont fabriqués en verre de haute qualité combiné à plusieurs couches d'interférence de haute qualité.

La fabrication de ces filtres d'interférence est un excellent exemple des techniques de fabrication les plus modernes. Afin de relier les couches à la surface du verre, Schneider-Kreuznach utilise le procédé de pulvérisation cathodique pour garantir la meilleure qualité possible et une surface homogène, ce qui stabilise également la longueur d'onde de découpe.

Filtres passe-bas

Les filtres passe-bas industriels à revêtement magnétron de Schneider-Kreuznach transmettent des longueurs d'ondes lumineuses plus courtes. Les couches de magnétron sont appliquées à l'aide d'un procédé de revêtement spécial connu sous le nom de pulvérisation cathodique.

Ils ont des pentes raides et une transmission élevée à des longueurs d'onde de coupure stables.

Filtres bloquant les UV et les IR

Les filtres bloquant les UV et les IR bloquent les rayons UV ou la lumière visible et infrarouge perturbatrice. Ils sont robustes, économiques et insensibles aux angles d'incidence. En plus de leur fonction de filtre, ils sont également bien adaptés comme protection de la lentille avant.

Filtres passe-bande

Ces filtres transmettent un intervalle de longueur d'onde défini. Les filtres passe-bande Schneider-Kreuznach sont fabriqués en verre de haute qualité combiné à plusieurs couches d'interférence de haute qualité.

La fabrication de ces filtres d'interférence est un excellent exemple des techniques de fabrication les plus modernes. Comme pour les filtres passe-haut et passe-bas, qui relient les couches à la surface du verre, Schneider-Kreuznach utilise le procédé de pulvérisation cathodique pour assurer la meilleure qualité possible et une surface homogène avec une stabilité simultanée de la longueur d'onde de coupure.

Filtres infrarouges

Les filtres IR sont des filtres passe-haut qui ne laissent passer que la lumière infrarouge. La longueur d'onde de coupure est définie à 50% de transmittance du maximum. Les filtres IR sont également des filtres d'absorption. Ils sont utilisés devant un capteur NIR ou un capteur d'image pour l'imagerie NIR si seul le spectre IR est requis. Selon le type de filtre, nous proposons différents revêtements AR.