Vous souhaitez faire évoluer
votre caméra GigE ?

Plus

POURQUOI LE PASSAGE AU 5GIGE EST-IL SI IMPORTANT

Interview de Klaus Mählert, responsable des gammes Caméras et Acquisition chez STEMMER IMAGING

Le Gigabit Ethernet a révolutionné le monde des caméras industrielles en réseau Ethernet. Depuis l’introduction du standard GigE Vision en 2006, les caméras GigE ne cessent d’évoluer, avec aujourd’hui des caméras 5GigE, 10GigE, voire 25GigE.

Avec les capteurs nouvelle génération, la très haute résolution est à portée de main, avec des fréquences d'images élevées. En parallèle, les interfaces de caméras évoluent, et nous nous retrouvons face à d’innombrables possibilités. Comment s’y retrouver ?

Klaus Mählert, STEMMER IMAGING

Voici quelques questions qui se posent souvent ...
## Quelles sont les limites de ma configuration actuelle ? ## Dois-je mettre à jour ma caméra, mon réseau, ou les deux ? ## Comment puis-je m'assurer que tout cela fonctionne correctement ensemble ? ## Dois-je acheter la caméra qui offre la résolution la plus haute ? ## Je veux un nombre x de caméras alimentant un nombre y de postes de travail. Comment dois-je procéder ?
Pour mieux comprendre les dernières tendances liées à GigE Vision et trouver les réponses aux questions ci-dessus, nous avons interrogé notre expert, M. Klaus Mählert, responsable des gammes Caméras et Acquisition.

M. Mählert, pouvez-vous nous expliquer l’évolution de la norme GigE Vision dans le secteur de la vision industrielle ?

Oui, bien sûr. En 2006, alors que chacun réclamait des fréquences d’images plus élevées et des transfert de données toujours plus rapides, un groupe de douze entreprises a décidé de définir la norme GigE Vision. Celle-ci permettait la capture d'images haute résolution et leur transmission via des câbles de réseaux Ethernet existants, pouvant atteindre 90 mètres de long. La norme GigE Vision est aujourd’hui largement utilisée dans l'ensemble du secteur, et plus de 50 entreprises en sont membres. Elle permet de connecter plusieurs caméras à un seul PC. Un autre aspect formidable de cette norme est le fait que, grâce à la technologie Power Over Ethernet, il suffit d’un seul câble pour alimenter, configurer et contrôler la caméra.

Bien qu’entretemps de nouvelles interfaces aient vu le jour, les caméras à interface GigE Vision ont continué à occuper une bonne part du marché, grâce, notamment, à des topologies de réseau flexibles et à de grandes longueurs de câbles. Depuis 2011, la nouvelle version 2.0 de la norme est compatible avec la technologie Ethernet NBASE-T à 5, 10 et 25 Gbit/s. Elle offre également des fonctions telles que la synchronisation avec PTP (IEEE1588) et la compression d’image.

Qu’est-ce qui a conduit au développement de caméras à interface Gigabit Ethernet utilisant la technologie NBASE-T ?

Les caméras 1GigE offrent un taux de transfert maximum de 115 mégabytes par seconde, ce qui était suffisant pour les anciens capteurs CMOS et CCD. Mais aujourd’hui, les tout derniers capteurs CMOS de ON Semiconductor et de Sony sont très rapides, avec une résolution incroyablement élevée. De plus en plus d’applications nécessitent des données d’images 10 bits ou plus, en couleur, ce qui triple le nombre de données produites.

C'est pourquoi les débits de données ont accéléré pour atteindre 595 MB/s, 1100 MB/s, ou plus. Parallèlement, grâce à la progression rapide des technologies de réseau, la technologie NBASE-T est entrée sur le marché de la vision. Des caméras dotées d'interfaces 5GigE Vision, 10GigE Vision, voire 25GigE Vision sont désormais disponibles.

Pour les applications de vision courantes ayant des exigences très strictes, nous privilégions la gamme de caméras Genie Nano-5GigE de Teledyne DALSA à interface 5GigE Vision.

Pourquoi ce choix de privilégier la Genie Nano-5GigE de Teledyne DALSA ?

La Genie Nano-5GigE, combinée à la technologie TurboDrive de Teledyne DALSA, a l’avantage unique d’atteindre des taux de transfert proches de ceux d’une caméra 10GigE, cette dernière ayant par ailleurs l’inconvénient de chauffer plus vite et de prendre plus de place. Combiner 5GigE et TurboDrive permet d’obtenir des performances similaires à celles de systèmes 10GigE, avec des câbles longs de 90 mètres. Par exemple, la Genie Nano-5G 8100 avec un capteur ON Semiconductor XGS de 45 mégapixels peut transférer jusqu’à 19,3 images par seconde, sans mise à jour nécessaire de l’infrastructure Ethernet déjà en place.

Vous mentionnez TurboDrive. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette technologie et sur les autres logiciels utilisés avec les caméras Genie Nano-5GigE ?

TurboDrive est un mode développé par Teledyne DALSA qui permet de franchir les limites de vitesse du Gigabit Ethernet, se situant vers 595 MB/s en général, pour atteindre un débit de 985 MB/s. Il permet d’augmenter de 150 % la bande passante GigE des caméras GigE Vision, accélérant la fréquence d’images et de lignes au-delà de la capacité nominale de transmission. Et cela tout en conservant les avantages des réseaux GigE, tels que les composants et protocoles grand public.

STEMMER IMAGING favorise également l’utilisation de TurboDrive et l’a intégré à CVB CameraSuite sous forme de licence gratuite livrée avec nos caméras GigE Vision et USB3 Vision. Avec CameraSuite, vous avez la possibilité de paramétrer et de configurer vos caméras de façon interactive grâce aux fonctions GenICam. Vous pouvez compter sur une acquisition d’images rapide et fiable.

Finalement, quelle est la valeur ajoutée de STEMMER IMAGING par rapport aux caméras 5GigE ?

L'évolution de la technologie des capteurs, des caméras et des réseaux montre qu'il y a des avantages évidents à utiliser des technologies compatibles. Chez STEMMER IMAGING, nos caméras subissent des test complets pour que les capteurs atteignent leurs meilleures performances. Nous vérifions également que les cartes d'interface réseau fonctionnent de manière fiable et soient compatibles avec la vitesse et l'infrastructure requises.

En termes simples, nous nous assurons que les clients obtiennent la caméra et la configuration correctes, adaptées à leur tâche. Nous effectuons les tests nécessaires pour garantir l’entière compatibilité des produits. Par exemple, nous pouvons construire un réseau d'inspection avec plusieurs caméras connectées à un seul poste de travail. Ou mettre en place plusieurs postes de travail, tous capables de surveiller chaque caméra d’un même réseau. Quelle que soit votre configuration, nous trouvons la solution adéquate.