Industrie de l’électronique >

nous vous aidons à garantir la qualité.

Plus

DÉFAUTS DE CARROSSERIE >

De l'esthétique à la performance,

nous vous aidons à garantir la qualité.

Plus
Fonctions innovantes pour votre caméra

PROFITEZ AU MAXIMUM DE VOTRE

ARCHITECTURE GIGE VISION >

Avec deux fonctions de caméra ultra-performantes

Plus

Mémoire, processeur et ordinateurs

L’architecture des processeurs et des puces évolue au même titre que l’architecture des bus. Les processeurs les plus récents utilisent plusieurs cœurs par processeur et disposent d’extensions supplémentaires pour systèmes d’exploitation 64 bits, afin de profiter de l’architecture 64 bits disponible sur les nouveaux PC.

De plus, la limite de 4 GB relative à l’adressage de mémoire 32 bits a été levée avec l’avènement des systèmes 64 bits. Ceci est particulièrement avantageux pour les applications dans lesquelles de grandes quantités de données d’image sont générées, telles que les systèmes de caméras linéaires ou matricielles dans lesquels une seule image peut prendre plusieurs centaines de mégabytes par seconde. Aussi, si un système travaille avec plusieurs caméras, les données entrantes peuvent même atteindre plusieurs gigabytes par seconde. Il existe aujourd’hui des techniques qui permettent de répartir ces données sur plusieurs ordinateurs. Certaines caméras atteignent actuellement des débits de données de presque deux gigabytes par seconde. Il faut donc déjà, rien que pour prendre en charge ces débits de données, une capacité de mémoire considérable.

L’utilisation de processeurs multi-cœurs, représente une autre avancée significative. Ces processeurs présentent plusieurs cœurs sur une même puce et permettent de démultiplier les performances du système.

Cependant, le nombre de cœurs n’est pas le seul facteur d’amélioration des performances d’un système. D'une part, chaque cœur d’un processeur multiple dispose de la même bande passante mémoire. Dans de nombreuses applications haute vitesse, la bande passante mémoire détermine ainsi les limites en termes de performances.
D'autre part, les processeurs multi-cœurs peuvent exécuter différentes applications sur différents coeurs. Pour les tâches de traitement d’image, il est toutefois préférable d’utiliser tous les cœurs disponibles pour une application. Pour ce faire, l’application doit être spécialement codée pour donner ce qu’on appelle le multithreading. L’application est ainsi divisée en plusieurs éléments qui sont exécutés simultanément sur tous les coeurs disponibles. Ceci exige toutefois que les tâches puissent être parallélisées.

Pour certaines applications, un enregistrement rapide sur un disque dur est nécessaire. Comme il existe de très grandes différences en matière de vitesses d’accès, le choix du disque adéquat peut être décisif pour de telles applications. Avec la technologie existante, il convient d’utiliser une architecture RAID ou un système SSD pour atteindre les débits nécessaires à l’enregistrement en temps réel de données d’image non compressées.